Press

“ … the way Morin created his composition is something of a delight. There is a great flow between the three elements, slowly shifting back and forth between one or the other, an effective use of volume control is in place and via quick editing the sound can change radically in a split second, bringing out an excellent abstract narrative. Record of the week, should we do that sort of thing. “ Frans de Waard, Vital Weekly, 13 février 2018, Pays-Bas
http://www.vitalweekly.net/1119.html

Le jeu des miroirs de Kali est sans contredit l’album le plus particulier que nous avons traité jusqu’à présent sur le site, il se positionne à mi-chemin entre la bande sonore et l’expérimentation auditive. Préparez-vous pour un périple musical extrêmement imagé qui saura jongler avec votre perception des sons et des cultures.”
William Paulhus, Mes enceintes font défaut, 19 février 2018
http://www.mesenceintesfontdefaut.com/2018/02/19/sl019-felix-antoine-morin-le-jeu-des-miroirs-de-kali/

“… Au final, « Le jeu des miroirs de Kali » est un album audacieux, mature et réussi. Si le compositeur Félix-Antoine Morin n’avait qu’un seul opus à composer de sa vie, il peut à présent dormir en paix.”
Pierre-Luc Senécal, journal VOIR, 22 mars 2018, Montréal
https://voir.ca/pierre-luc-senecal/2018/03/22/felix-antoine-morin-une-perle-rare/

“Prenons par exemple le plus récent album solo de Morin, Le jeu des miroirs de Kali, paru fin-janvier. Inspiré par un voyage en Inde, le compositeur assemble des enregistrements réalisés sur le terrain, durant des processions religieuses (des chants rituels autant que des conversations volées), avec des passages musicaux orchestrés aux synthétiseurs. On s’immerge complètement dans le décor sonore du compositeur, évocatrices scènes liées entre elles par d’harmonieuses nappes de claviers.”
Philippe Renaud, Le Devoir, 26 février 2018
http://www.ledevoir.com/culture/musique/521272/le-pont-d-art-sonore-du-collectif-kohlenstoff

“… Indeed there is a strong narrative thread throughout (voices, trains, crowds, dogs barking), with quite strong contrasts in timbre and tone, along with symphonic crescendoes of emotional grandeur. While this may seem a little “conventional” for some, the work is very well crafted and there’s no doubting the sincerity of the composer’s intent. Unlike his more abstract electroacoustic brethren, Morin isn’t just interested in transforming sounds for their own sake, and clearly aims to reveal truths and shared experiences in his work…”
The Sound Projector, 27th February 2018, UK
http://www.thesoundprojector.com/2018/10/06/sacred-liquid/

“… Il nous emmène à travers un curieux cahier de voyage en Inde du Nord, présenté sous forme de deux tableaux qui mêlent des sons captés sur place pendant près de trois mois et combinés à des sons électroacoustiques, parfois simplement sous-tendus, parfois enveloppant et masquant progressivement la source originelle. Un jeu de va-et-vient constant propre à susciter un récit, souvent onirique… “ Revue & Corrigée, France, sept 2018
http://www.revue-et-corrigee.net/?PHPSESSID=64bd545e4574c17500df7c5162d6f530&request=F%C3%A9lix-Antoine+Morin&rub_id=0&Submit=OK

“ Pour continuer le voyage dans les bas-reliefs d’un paysage sonore, un monde en soi, un voyage auditif en poussières texturées, temples explosés en un nuage binaire, chiens disparaissant en écho derrière leurs hurlements, bactérie mangeuse de réel en arrière des rickshaws qui s’éloignent, chants venus de dieu et qui y retournent après des loops dans une cage thoracique, une gorge et une envolée, voici une oeuvre forte de Félix-Antoine Morin.  Il avait fait jouer ses « fields recording » dans un restaurant indien de Montréal, fallait y être.  Divers sons puisés en Inde que voici organisés en une fresque épique, car il a l’âme sublime.  Jette un flou dans tes cartographies par l’élan sublime d’une audiofaction…  Fais le silence autour, allonge-toi, détend-toi, PLAY, pars en voyage.” Maelstrom Maom, écrivain, Montréal 2018

“This way, assuming all the risks involved in possible transmission failures, the performance consisted in an instantaneous mirror of the city, condensating a series of simultaneous listening spots, that were distributed between the hills and the plan of Valparaíso.”
TSONAMI, Chili, 2017
http://www.tsonami.cl/wp-content/uploads/2018/12/CAT%C3%81LOGO-2017.pdf

TSONAMI - Félix-Antoine Morin

TSONAMI - Félix-Antoine Morin v

Le Devoir, 20 mai 2016 par Jérôme Delgado :

Félix-Antoine Morin Le Devoir

http://www.ledevoir.com/plaisirs/loisirs/471378/les-voix-du-silence

Félix-Antoine Morin Le Devoir 26feb 2018

“On retient l’efficacité de la proposition de Félix-Antoine Morin dans son oeuvre «Stichomythie», installée dans la Vélo-gare. Deux ventilateurs industriels d’environ un mètre de diamètre font face à un arrangement de micros sur pied. Ils s’activent par intermittence et des haut-parleurs transmettent le bruit du vent sur les micros. L’auditoire reçoit à la fois le souffle des machines, leur vrombissement mécanique et la complainte électronique des micros. L’oeuvre nous transporte dans un univers vaste et caverneux où la thématique animiste du circuit se réalise pleinement.”
Sophie Dufour-Beausejour, CHYZ 94,3FM,19 mai 2017
http://chyz.ca/cherie-jarrive/fimav-33-jour-1/

 

THE WIRE - FIMAV 2017 - Félix-Antoine Morin

https://www.fimav.qc.ca/documents/Archives2017/revuedepresse/thewireaugust2017.pdf

 

“La présence et la composition de Félix-Antoine Morin sont étonnantes: ses bras se désaxent pour râper les cordes d’un bord et punir la batterie de l’autre. D’une certaine façon une version vivante du film muet, qui remet au goût du jour l’art du suspense et du climax musical, le pouvoir narratif de la trame sonore, et la longue lignée des grands thèmes classiques du 7e art.” Brigitte Manolo, Le journal VOIR, 23 janvier 2012
(à propros d’une performance lors du concert Hors-Champ en 2012)
http://me.voir.ca/brigittemanolo/2012/01/23/6e-sens-du-7e-art/

Journal VOIR - Félix-Antoine Morin

 

À propos du projet Political Ritual :

 

“… l’une des musiques les plus inspirées que j’ai eu la chance de mettre sur ma platine… La progression est tout simplement impressionnante, les couches se multiplient avec une délicatesse déstabilisante… Il représente une expérience musicale pratiquement inqualifiable, j’ai eu l’impression de faire de la méditation en ayant consommé des substances hallucinogènes.”
William Paulhus, Mes enceintes font défauts, 22 janvier 2018, QC
http://www.mesenceintesfontdefaut.com/2018/01/22/sl017-political-ritual/

“All we will say is that the piece is lovely, like hands gently passed across doorway curtains, activating beads and bells“
Richard Allen, A Closer listen, 6 janvier 2018, US
https://acloserlisten.com/2018/01/06/maxime-corbeil-perron-and-felix-antoine-morin-political-ritual/

✫✫✫✫ 4 Étoiles sur 5
“C’est une musique dense, qui se développe par couches, en construisant des espaces gigantesques”
Réjean Beaucage, Journal VOIR, 22 janvier 2018, QC
https://voir.ca/albums/political-ritual-political-ritual/

” The ‘politics’ of Political Ritual remain somewhat unclear, but its ambiguity is addictive.”
Georgie McVicar, Stray Landings, 23 janvier 2018, UK
http://straylandings.co.uk/reviews/political-ritual

“… Given how difficult it is to break new ground in this field, credit is due to Corbeil-Perron and Morin for a unique amalgam that is somehow both fresh and familiar. Strong recommendation.” Mike Borella, Avant Music News,  16 décembre 2017, US
https://avantmusicnews.com/2017/12/16/amn-reviews-political-ritual-political-ritual-2017-ambiances-magnetiques/

“…Political Ritual therefore has too many other interests and tricks up their sleeves; be it drone, massive ambient or the Pan Sonic inspired single bass beat, it all has a place in this music. No matter what it is, Political Ritual plays it with sheer intensity and delivers a most powerful record. “ Frans de Waard, Vital Weekly, 25 décembre 2017, Pays-Bas
http://www.vitalweekly.net/1112.html

Comments are closed.